paint-brush
5 projets gratuits de récupération et de sauvegarde de données à faire don à Via Kivachpar@obyte

5 projets gratuits de récupération et de sauvegarde de données à faire don à Via Kivach

par Obyte6m2024/04/29
Read on Terminal Reader

Trop long; Pour lire

Explorez une gamme d'outils gratuits et open source pour la récupération et la sauvegarde de données, notamment RecoverPy, TestDisk, PhotoRec, Duplicati, BackupPC et Borg. Découvrez l'importance de protéger vos données et envisagez de soutenir ces projets via les dons de Kivach pour un développement et une durabilité continus.
featured image - 5 projets gratuits de récupération et de sauvegarde de données à faire don à Via Kivach
Obyte HackerNoon profile picture
0-item
1-item

Les données personnelles et institutionnelles en ligne sont devenues plus précieuses que jamais à l’ère du numérique, mais nous n’en prenons pas toujours suffisamment soin. Une cyberattaque, un dysfonctionnement d’une machine ou d’un logiciel, une mauvaise option sur le clavier ou tout autre incident hors de notre contrôle pourraient effacer des années de souvenirs et de dur labeur. C'est pourquoi des programmes de récupération et de sauvegarde de données ont été conçus, et il existe des versions open source que vous pouvez utiliser gratuitement, soit pour sauvegarder vos fichiers, soit pour les récupérer après suppression.


En règle générale, les fichiers supprimés ne sont pas immédiatement effacés du périphérique de stockage mais sont marqués comme espace disponible pour de nouvelles données. Pour récupérer des fichiers supprimés, il est essentiel d'agir rapidement, en évitant d'écrire davantage de données sur le support de stockage concerné afin d'éviter l'écrasement des données supprimées. Un logiciel spécialisé de récupération de données peut analyser le périphérique de stockage, identifier les fichiers récupérables en fonction des signatures de fichiers et faciliter leur récupération.


Pendant ce temps, les applications de sauvegarde peuvent sauvegarder des données précieuses en créant des copies automatiques de fichiers, garantissant ainsi une protection contre la perte de données due à une suppression accidentelle, une panne matérielle ou d'autres événements imprévus. Nous examinerons à l'avance quelques projets gratuits et open source qui vous permettront de protéger vos données, d'une manière ou d'une autre.


Si vous les trouvez utiles, vous pouvez envisager de faire un don à leur équipe via Kivatch. Il s'agit d'une plateforme de dons en cascade dans laquelle n'importe quel référentiel GitHub peut recevoir des crypto-monnaies puis éventuellement en distribuer une partie à d'autres développeurs, toujours de manière décentralisée.


RécupérerPy

Il s'agit d'une application Python puissante qui offre une solution conviviale pour récupérer des fichiers perdus ou écrasés sur les systèmes Linux . Développé en mettant l'accent sur la simplicité et l'efficacité, il se distingue par sa capacité à analyser minutieusement des partitions entières, voire à identifier les chaînes dans les fichiers binaires.


Contrairement à d'autres utilitaires de récupération, il fournit une interface utilisateur de terminal (TUI) intuitive pour un fonctionnement rationalisé. Publié pour résoudre les complexités souvent associées à la récupération de fichiers, cet outil s'adresse aux utilisateurs qui peuvent avoir accidentellement supprimé des documents ou des fichiers critiques. Les utilisateurs doivent uniquement sélectionner la partition où se trouvaient les fichiers perdus, saisir les termes de recherche pertinents pour localiser les fichiers souhaités, puis les enregistrer dans un autre emplacement.


RecoverPy a été publié par Pablo Lecolinet en 2021, et tout le monde est invité à contribuer via GitHub en tant que développeur ou simplement en partageant le logiciel avec d'autres. Vous pouvez également faire don de pièces au projet via Kivach, où elles apparaissent sous la forme pablolec/récupération .


Disque de test et enregistrement de photos

Il s'agit d'outils complémentaires de récupération de données développés par Christophe Grenier et intégrés au projet CGSecurity, lancé par Grenier en 1998. TestDisk est spécialisé dans la réparation des tables de partition, la récupération de partitions supprimées et la résolution des problèmes de système de fichiers causés par divers facteurs tels que des virus ou des erreurs humaines. . Ses fonctionnalités incluent la prise en charge d'un large éventail de systèmes de fichiers, notamment FAT, NTFS, ext2/3/4, etc., ce qui en fait une solution polyvalente pour les utilisateurs novices et experts cherchant à récupérer des données perdues.



Entre-temps, Enregistrement photo se concentre sur la récupération de fichiers perdus, en particulier d'images, à partir de divers supports de stockage tels que les disques durs, les CD-ROM et les cartes mémoire d'appareils photo numériques. Fonctionnant en mode lecture seule pour garantir la sécurité des données récupérées, PhotoRec ignore les structures du système de fichiers et récupère les données en fonction des en-têtes de fichiers, ce qui le rend efficace même en cas de dommages graves ou de formatage du système de fichiers.


Prenant en charge de nombreux formats de fichiers et une large gamme de systèmes d'exploitation, notamment Windows, Linux, SunOS et autres, PhotoRec et TestDisk offrent une solution polyvalente et fiable aux utilisateurs ayant besoin de récupération de fichiers. Il convient de mentionner que Grenier est toujours le principal développeur et qu'il s'agit d'un projet autofinancé. Il accepte les dons via PayPal, mais Kivatch pourrait être une option plus décentralisée et moins coûteuse.


Duplication

Développé à l'origine par Kenneth Skovhede en 2008, Duplicati est un client de sauvegarde open source doté d' une solution sécurisée pour stocker des sauvegardes cryptées, incrémentielles et compressées sur divers services de stockage cloud et serveurs de fichiers distants. Publié sous licence MIT, Duplicati est disponible pour les plates-formes Windows, macOS et Linux, s'adressant à un large éventail d'utilisateurs. Sa longue liste de services de stockage cloud pris en charge comprend Amazon S3, Google Drive, Dropbox, etc., garantissant flexibilité et accessibilité aux utilisateurs à la recherche de solutions de sauvegarde fiables.



Avec des fonctionnalités telles que le cryptage AES-256, les sauvegardes incrémentielles et la planification automatisée, Duplicati offre de solides capacités de protection et de gestion des données. Son interface conviviale et son outil de ligne de commande offrent aux utilisateurs des options polyvalentes pour gérer les sauvegardes en fonction de leurs préférences et exigences. De plus, la capacité de Duplicati à gérer les fichiers verrouillés à l'aide de Volume Snapshot Service (VSS) sous Windows ou de Logical Volume Manager (LVM) sous Linux garantit une couverture de sauvegarde complète pour les données critiques.


Son histoire de développement s'étend sur plus d'une décennie, les versions ultérieures introduisant des améliorations et des améliorations significatives. Le développement en cours de Duplicati 2 se concentre sur une réécriture complète, intégrant un nouveau moteur de stockage pour des sauvegardes efficaces et continues et une interface Web pour une installation transparente sur des systèmes sans tête. Son équipe accepte les dons via OpenCollective, et ils apparaissent sur Kivach comme duplication/duplication .


SauvegardePC

BackupPC est une suite logicielle de sauvegarde disque à disque multiplateforme dotée d'une interface Web conviviale. Développé par Craig Barratt en 2001 et publié sous la licence publique générale GNU, il offre des fonctionnalités de sauvegarde de niveau entreprise pour les PC et ordinateurs portables Linux, WinXX et MacOS sur le disque d'un serveur. Il prend en charge divers protocoles tels que SMB, rsync et tar sur ssh/rsh/nfs, offrant flexibilité et facilité d'utilisation aux administrateurs de sauvegarde.



Un des BackupPC fonctionnalités remarquables est son système de pooling efficace, qui minimise le stockage sur disque en stockant des fichiers identiques sur plusieurs sauvegardes une seule fois. Cela se traduit par des économies significatives en espace disque, ce qui en fait une solution de sauvegarde rentable pour les déploiements à grande échelle. De plus, sa prise en charge des environnements mobiles, des adresses IP dynamiques et des paramètres de configuration flexibles améliore encore sa convivialité et son adaptabilité à divers scénarios de sauvegarde.


Actuellement, le programme est en développement continu et bénéficie du soutien actif de la communauté qui garantit la fiabilité, les performances et la compatibilité avec un large éventail de systèmes. Le projet est cependant autofinancé, vous pouvez donc envisager de faire un don via Kivatch .


Borg

Borg (anciennement Attic), publié en 2015 par The Borg Collective, est un programme de sauvegarde avec déduplication. Cela signifie qu'il élimine les données redondantes en stockant uniquement des instances uniques de contenu identique, réduisant ainsi les besoins en espace de stockage. Son objectif principal est de fournir un stockage économe en espace tout en garantissant l'intégrité des données grâce à un cryptage authentifié.



L'un de ses caractéristiques principales est sa vitesse, obtenue grâce à l'implémentation C/Cython de code critique en termes de performances. Borg prend en charge divers algorithmes de compression tels que lz4, zstd, zlib et lzma, offrant une flexibilité dans l'équilibrage du taux de compression et de la vitesse. Il prend également en charge les sauvegardes hors site via SSH, facilitant un stockage de sauvegarde à distance efficace par rapport aux systèmes de fichiers réseau.


Le logiciel est facile à utiliser sur plusieurs plates-formes, notamment Linux, macOS et BSD. Il propose des fichiers binaires uniques qui ne nécessitent aucune installation, permettant une configuration et une exécution simples. Les contributions et le soutien, y compris l'aide monétaire, sont les bienvenus pour améliorer et maintenir le développement du projet. Ils acceptent les fonds via PayPal, Liberapay, OpenCollective et GitHub Sponsors. Bien entendu, une alternative plus pratique pour donner des crypto-monnaies est Kivach, où elles apparaissent sous forme de borgbackup/borg .


Réclamez des dons à Kivatch

Tout d'abord, même si les bénéficiaires n'ont pas besoin d'être informés dès le début du don, ils en auront certainement besoin s'ils souhaitent le réclamer. Il est donc important de leur en parler. Pour réclamer les tokens envoyés via Kivach, les destinataires devront installer un Portefeuille Obyte et effectuez une brève attestation via chatbot pour vérifier leur profil GitHub – auquel les fonds ont été envoyés.


Étant donné que Kivach concerne les dons en cascade, il est possible pour les destinataires de redistribuer automatiquement leur prime sur d'autres référentiels GitHub, uniquement s'ils le décident. Cette flexibilité encourage la collaboration et soutient la communauté open source plus large.

Maintenant, si vous souhaitez découvrir d'autres projets intéressants à utiliser gratuitement et éventuellement à faire un don, veuillez consulter nos chapitres précédents de cette série.





Image vectorielle en vedette par storyset / Freepik